Analyse des résultats du 1er tour des Municipales 2020

La dramatique crise du coronavirus relativise jusqu’à les éclipser les élections municipales. Chacune des listes villersoises qui a concouru au 1er tour a déclaré mettre sa campagne en veilleuse, et s’attache à aider les Villersois(es) dans cette grande épreuve.
Le 2ème tour de l’élection n’aura pas lieu avant 3 mois. Ceci n’empêche pas de tirer « à chaud » les enseignements de ce 1er tour.

Une participation très importante des Villersois(es)

– Avec une mobilisation de 61,2% des électeurs inscrits, très supérieure (de 16 points) à la moyenne nationale historiquement basse (45%) du fait du coronavirus
Cette mobilisation marque également une forte progression des votes « exprimés » (les bulletins des votants déduction faite des bulletins blancs/nuls) qui passent de 50,38% des inscrits en 2014 à 60,64% en 2020, soit une progression de 10 points de votes exprimés par les électeurs

– Avec aussi une très surprenante progression du nombre d’électeurs inscrits (2482 inscrits, contre 2263 en 2014, et 2231 en 2008) soit une progression de 10% des électeurs inscrits, ceci pour une population de 2 664 habitants en légère régression pourtant (*) !
Comment expliquer cette mobilisation villersoise ?

– C’était la 1ère fois depuis 40 ans qu’il y avait une véritable élection démocratique à enjeux à Villers/Mer entre plusieurs listes, obligées chacune de faire une campagne auprès des électeurs, quand auparavant il n’y avait plus jamais qu’une seule liste candidate – la liste sortante – postulant à sa propre réélection, ce qui, le résultat étant acquis d’avance, ôtait tout enjeu à l’élection. La longue campagne électorale a mobilisé les électeurs.

– Dès octobre 2018 une association dénommée « Villers Au Coeur » (VAC) avec à sa tête J. GOSSELIN et M. GERONDEAU, et avec T. GRANTURCO comme Président d’honneur, entamait une série de réunions publiques ouvertes à tous pour s’entretenir avec les Villersois(es) de différents sujets d’importance pour Villers.

– L’annonce en janvier 2019 par le Maire Mr DURAND qu’il ne se représenterait pas en 2020 a lancé très tôt la pré-campagne électorale. De ce fait on peut dire que la campagne électorale à Villers/Mer aura duré plus d’une année avec de multiples réunions publiques et sollicitations à destination des électeurs. Quand certains commentateurs politiques nationaux disent que la campagne électorale a été écourtée, voire tronquée du fait de la crise du coronavirus, ce n’est assurément pas le cas à Villers/Mer où la campagne a au contraire été longue et intense.
Les enseignements du scrutin

Après cette très longue campagne ayant opposé les 2 listes principales arrivées en tête, le 1er tour de l’élection municipale sexennale de ce dimanche 15 mars 2020 a donné les résultats suivants :
48,2% pour la liste nouvelle de Thierry GRANTURCO, qui rate l’élection dès le 1er tour pour seulement 27 voix,
35,6% pour la liste de Catherine VINCENT qui se réclame de la municipalité sortante
Force est de constater un avantage conséquent au profit de la liste nouvelle de T. GRANTURCO.

Il y aura un 2ème tour pour lequel il faudra tenir compte de la liste arrivée 3ème, celle de Jérémie GOSSELIN, qui s’est engagée dans la campagne beaucoup plus tardivement (octobre 2019), mais qui y réussit un beau score de 16,2%, lequel constitue après la surprise de la nette avance de la liste de T. GRANTURCO sur celle de C. VINCENT, la 2ème grande surprise de ce 1er tour.
Un 2ème tour au plus tôt fin juin !

Les Villersois(es) doivent se faire une raison, leur prochain maire ne sera pas élu avant fin juin au mieux, soit 3 mois minimum !

Ceci n’est pas une bonne nouvelle pour Villers car la Municipalité en place, de plus en plus divisée comme les journaux s’en font l’écho, sera de moins en moins en mesure d’administrer Villers/Mer.


(*) L’augmentation entre 2014 et 2020 du nombre d’électeurs inscrits passant de 2 263 électeurs à 2 482 (+219) pour une population d’habitants principaux pourtant en légère baisse (2 664 contre 2 694) ne peut s’expliquer que par le choix de nombreux résidents secondaires, non résidents principaux, de voter pour les municipales à Villers/Mer : on ne peut expliquer autrement une liste de 2 482 électeurs pour une population de 2 664 habitants principaux !!


Villers-sur-Mer, le 20/03/2020,
Marc GERONDEAU

2 thoughts on “Analyse des résultats du 1er tour des Municipales 2020

    • bo3dl6u2 says:

      Merci Jérémie !
      Très surprenant la croissance du corps électoral , + 10% !! De nombreux résidents secondaires ont choisi de voter à Villers/Mer plutôt que dans la ville de leur résidence principale. Ceci est un effet très positif de l’ensemble de la campagne électorale.

Répondre à Gosselin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *